L'art-thérapie : Le pouvoir du chevalet


Un Québécois sur cinq sera affecté par la maladie mentale au cours de sa vie, une réalité qui engendre d’importants coûts pour le système de santé. À court de ressources, le Québec se prive pourtant de l’expertise méconnue des arts-thérapeutes, fait valoir Josée Leclerc, professeure au Département de thérapies par les arts de l’Université Concordia.

Pour poursuivre la lecture, cliquer.

Featured Posts
Recent Posts